Mission médicale et aide humanitaire, une autre facette de la colonisation

27. Giugno 2024
Conferenza

Bienvenue au Salon de l’exposition «Mémoires. Genève dans le monde colonial» du Musée d’ethnographie de Genève pour une discussion publique entre les historien-ne-s Marie-Luce Desgrandchamps et Guillaume Linte.

Le jeudi 27 juin à 12h15.

L’histoire coloniale ne se caractérise pas seulement par les conquêtes matérielles obtenues sur le plan économique, politique ou encore militaire. Elle inclut également un versant philanthropique ou affiché en tant que tel: celui de l’assistance sanitaire et morale à l’égard des peuples colonisés. La colonisation entraîne par ailleurs un développement formidable de la médecine européenne, tandis que des organisations à prétention bienfaisante, comme les missions chrétiennes, voient le jour au 19e siècle, y compris en Suisse, pour apporter santé et salut aux Autochtones d’outre-mer. Dans ce contexte, Genève joue un rôle très important. Le Comité international de la Croix-Rouge sera par exemple un acteur de taille en Afrique, aussi et surtout au 20e siècle.
Quels sont les liens entre la cause humanitaire et les dominations coloniales ou les décolonisations et les indépendances? Quels sont les enjeux passés comme présents d’une telle entreprise?

Présentation des intervenant-e-s

Marie-Luce Desgrandchamps est chargée d’enseignement à l’Université de Genève et chercheuse senior du Fonds national suisse de la recherche scientifique à l’Université de Fribourg. Ses recherches portent sur l’histoire de l’aide humanitaire, des organisations non gouvernementales et internationales, ainsi que sur l’histoire contemporaine de l’Afrique. Elle a notamment publié l’ouvrage L’humanitaire en guerre civile. La crise du Biafra (1967-1970) (Presses universitaires de Rennes, 2018).

Guillaume Linte est historien. Après son parcours de doctorat à l’Université Paris-Est et d’enseignement à l’Université de Strasbourg, il a rejoint l’Université de Genève en 2020. Il est à présent responsable de recherche au sein de l’Institut des Humanités en Médecine de l’Université de Lausanne et du Centre Hospitalier Universitaire Vaudois. Ses travaux portent sur l’histoire de la santé, des maladies infectieuses et de la colonisation. Il a notamment publié l’ouvrage Hygiène navale et médecine des colonies en France (XVIe-XVIIIe siècle) (Paris, Indes Savantes, 2023) ainsi que Maladies infectieuses sans fin. Le cas de la syphilis pour penser la mobilisation-démobilisation prophylactique (XXe-XXIe siècle) avec Alexandre Wenger et Christian Bonah (Genève, Editions Georg, 2022).

Organizzato da
Musée d'ethnographie de Genève

Veranstaltungsort

Musée d'ethnographie de Genève
Bvd Carl-Vogt 65
1205 
Genève

Contatto

Dr. Fabio Rossinelli

Lingua/e della manifestazione
Francese

Ulteriori informazioni sugli eventi

Informazioni sui costi

CHF 0.00