The Swiss portal for the historical sciences

CfP: Colloque Humanistica 2023

30.01.2023 - 14:20 Add to calendar
Call for papers

Colloque annuel de l'Association francophone des humanités numériques
26-28 juin 2023 Genève (Suisse)

Humanistica, l’association francophone des humanités numériques créée en 2014, a organisé en 2020 son premier colloque, dont on peut consulter en ligne les archives. Pour la quatrième édition de cette manifestation, qui se déroulera à Genève du 26 au 28 juin 2023, Humanistica renouvelle son appel à la communauté des humanités numériques et vous invite à présenter vos résultats, vos méthodes de recherche et vos usages de l’informatique en sciences humaines et sociales.

Toute proposition concernant les usages des technologies numériques en sciences humaines et sociales est la bienvenue dans le cadre de cet appel. Cette année, nous suggérons cependant de porter une attention plus particulière à quatre grands thèmes importants pour les humanités numériques en raison de leurs implications sociales et de leur actualité :

  • Circulations: ce thème peut permettre d’aborder des questions de migrations, de mondialisation, de transferts culturels, d’histoire transnationale, d’histoire des objets, de circulations de motifs littéraires, visuels, sonores, de réemplois / emprunts / citations, de tradition et d’innovation, mais aussi de circulation des données numériques entre plateformes et projets (questions d’interopérabilité notamment).
  • Images: ce domaine doit permettre de croiser des interventions en études visuelles, en stylistique numérique, en histoire de l’art, en vision par ordinateur, en OCR et HTR, de même qu’il peut intéresser des spécialistes des ontologies appliquées à l’image ou de la visualisation computationnelle (cartes, réseaux, graphiques…)…
  • Récits: il s’agira pour ce thème de parler des DH, de leur vocabulaire, mais aussi de la place du récit dans les recherches en humanités numériques; d’interroger encore le récit comme objet d’étude - diégèse, personnages, émotions, traitement automatique des langues, textométrie, stylométrie…
  • Recherche/création: enfin, ce dernier thème se propose d’accueillir des interventions qui feraient dialoguer les humanités numériques avec la création contemporaine, dans une optique de recherche en sciences humaines. Il peut s’agir de création nourrie de documents du passé eux-mêmes déjà étudiés numériquement (musique électronique, jeux vidéos, arts numériques, génération de textes, films d’animation 3D…), de pratiques computationnelles de valorisation de la recherche (Public History), d’expositions numériques… et pourquoi pas de performances artistiques, dans la mesure où elles auraient un lien direct avec les outils et les questions des humanités numériques.

Types de communications
Seront acceptées des communications sur des travaux achevés ou en cours, des présentations d’outils ou de prototypes et des réflexions sur les sources utilisées dans un cadre académique ou pédagogique (archives, corpus, enquêtes, données), qu’il s’agisse de rendre opérationnelles ou de redéfinir nos catégories d’analyse. À moins qu’elles ne comportent explicitement une dimension réflexive ou méthodologique, les présentations de projets, infrastructures ou institutions privilégieront le format « poster ».

Les contributions prendront les formes suivantes :
• Communications longues de 20 mn, qui seront organisées en sessions thématiques. Les propositions de communications se présenteront sous la forme de textes entre 1000 et 1500 mots maximum, références bibliographiques non comprises.
• Communications courtes de 10 mn, qui seront organisées en sessions thématiques. Les propositions de communications se présenteront sous la forme de textes entre 750 et 1000 mots maximum, références bibliographiques non comprises.
• Posters, qui seront présentés en 2 minutes durant une session d’interventions éclair (poster slam) et affichés pendant toute la durée du colloque. Les propositions de posters se présenteront sous la forme de textes de entre 500 et 750 mots maximum, références bibliographiques non comprises.
• Séances de groupes de travail (ou tables rondes) d’1h30. Il peut s’agir de la réunion d’un groupe déjà constitué autour d’un noyau de personnes et destiné à accueillir d’autres participant-e-s ou d’une réunion visant à rassembler des personnes intéressées par une thématique, un futur projet, une méthodologie, etc. Les propositions de séances de groupes de travail se présenteront sous la forme de textes entre 500 et 750 mots maximum précisant la description des buts de la séance, les noms des différentes personnes en charge de l’organisation et un bref descriptif du public visé.
• Ateliers de formation de 45mn ou 1h30. Les propositions d’ateliers de formation se présenteront sous la forme de textes entre 750 et 1000 mots maximum contenant une description de l’atelier prévu et les noms des différentes personnes chargées de l’animation.

Sur la base des évaluations ou pour des raisons pratiques, le comité scientifique du colloque se réserve la possibilité de proposer la requalification d’une communication orale longue en communication orale courte, ou d’une communication en poster. Le programme sera ensuite organisé en sessions thématiques regroupant plusieurs communications. À celles-ci s’ajouteront des conférences plénières ainsi que des tables-rondes.

Calendrier
• Date limite de soumission de la proposition : 30 janvier 2023.
• Retour des évaluations : 27 février 2023.
• Date du dépôt de la version finale : 10 avril 2023
• Colloque : 26-28 juin 2023

Instructions concernant les résumés

Remarques formelles
• La langue des communications est le français.
• Les résumés doivent être des textes originaux, qui n’ont pas été présentés ou publiés ailleurs.

Conseils pour la rédaction du résumé
• Nous vous conseillons de remettre en contexte toute description d’une expérience personnelle, de donner une dimension réflexive à toute présentation d’une institution ou d’un projet et de ne pas employer un ton promotionnel.
• Il est préférable d’éviter les généralités ou la présentation de méthodologies susceptibles d’être déjà bien connues des participants : des contributions problématisées et précises sont attendues.

Mise en page
• Des modèles Word et LaTeX sont distribués pour mettre en page les propositions.
• Une version PDF sera déposée sur le site. Le document Word ou LaTeX vous sera demandé pour le dépôt final, si votre proposition est retenue.

Organised by: 
Association francophone des humanités numériques 26-28 juin 2023 Genève (Suisse)

Additional event information

Cost information

0.00 CHF