Boire, pouvoir et illégalismes. L'alcool(isme) en controverse

6. June 2024 bis 7. June 2024
Colloquium

Ce colloque international rassemblera des spécialistes en sciences humaines et sociales autour de l'histoire de la médecine et de l'alcool(isme). Inscrit dans l’essor des drinking studies, cet événement est ouvert au public et intéressera tout particulièrement les milieux de la recherche et de l’enseignement, ainsi que des professionnels (santé, social, droit), des associations et des organismes publics spécialisés dans les addictions.

Voir le programme complet dans le PDF en attaché ou ci-dessous.

Programme du jeudi 6 juin:

8h45 : Accueil

9h30 : Introduction. Cristina Ferreira, Haute Ecole de santé Vaud (HESAV)

Excès, modération et abstinence : la fabrique conflictuelle des normes

Discussion : Anatole Le Bras (Centre d’histoire de Sciences Po, Paris) et Marco Cicchini (Damoclès, Université de Genève)

10h00-10h40: Victoria Afanasyeva, historienne, IGE Centre d'Histoire du XIXe siècle, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne - Les degrés de la tempérance. Les ambiguïtés de l'antialcoolisme français à travers le projet MALCOF (années 1890-1914)

10h40-11h20: Mathieu Léonard, historien indépendant et journaliste, Marseille - Anarchistes contre l’alcool et son monde (début XXe siècle). Les ambivalences d’un hygiénisme par en bas

11h20-12h00: Joâo Tavares, psychiatre et historien, Unité d’alcoologie, ARS/LVT, DICAD, Lisbonne - Defining alcoholism through the colonial encounter, analysis of medical discourses (Portugal, 1890-1920)

Repas de midi

Ordres et désordres politico-sanitaires : expériences ordinaires

Discussion : Marianna Scarfone (Université de Strasbourg) et Emmanuelle Bernheim (Université d’Ottawa)

14h00-14h40: Pierre Perroton, historien, doctorant EHESS/Laboratoire Iris, Paris - Nuits d’ivresse à Paris pendant la Grande Guerre. L’alcoolisation et la violence des soldats français au prisme de la justice militaire et de la psychiatrie

14h40-15h20: Sandrine Maulini, historienne, doctorante et collaboratrice scientifique FNS, Haute Ecole de santé Vaud (HESAV) - Une « notion très arbitraire ». Définir l’alcoolisme, des arènes politiques à la vie ordinaire des collectivités (Vaud, années 1940)

15h20-15h50: Tofie Briscolini, doctorante en Anthropologie, Université Lumière Lyon II - Soigner, accompagner, réduire les risques : ethnographie de la cogestion dans un Centre d'Hébergement et de Réinsertion Sociale (CHRS)

 

Programme du vendredi 7 juin:

Vendredi 7 juin

Déviances masculines et féminines : alcool, genre et classe

Discussion : Francesca Arena (Institut Éthique Histoire Humanités, Université de Genève) et Samuel Dal Zilio (Centre d’histoire contemporaine et digitale, Université du Luxembourg)

9h00-9h40: Julie Müller, maître de conférences en langue et civilisation françaises, Université de Hambourg - Au-delà de l´hystérie : de la difficile visibilité de l´alcoolisation féminine dans le cadre de la constitution du premier visage de l´alcoolisme (1860-1900). L´ivrognesse comme chimère

9h40-10h20: Jackson Yue Bin Guo, Postdoctoral Fellow, Department of History, University of Toronto -Reframing Gender Dynamics: Alcoholism and Domestic Violence in Late Qing and Early Republican China

Pause-café

10h50-11h30: Oscar Maslard, étudiant en Master 2 en histoire des sociétés contemporaines, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne - Marguerite Duras et son alcoolisme : anatomie d’une spécificité intellectuelle au prisme du genre et de la classe 

11h30-12h10: Nicolas Palierne, Docteur en sociologie, Laboratoire d’anthropologie politique (LAP/EHESS, Paris) et chargé d’enseignement à l’Université de Poitiers - La carrière genrée des postcuristes alcooliques. Une approche sociologique des illégalismes dans les alcoolismes masculins et féminins

Repas de midi

La fée verte : controverses saisies dans des espaces-temps différenciés

Discussion : Aude Fauvel (Institut des humanités en médecine, CHUV, Université de Lausanne) et Ludovic Maugué, (Damoclès, Université de Genève)

14h15-14h45: Stéphane Le Bras, maître de conférences en histoire contemporaine, Université Clermond-Auvergne (UCA), Centre d’histoire Espace et cultures (CHEC), Clermont-Ferrand - Le vin a-t-il rendu l’absinthe illégal en France ? Retour sur un siècle et demi de controverses (seconde moitié du XIXe siècle-début XXIe siècle)

14h45-15h25: Nina S. Studer, collaboratrice scientifique FNS, Institut Éthique Histoire Humanités, Université de Genève - Algeria and the Creation of Absinthism: The Green Fairy in a Colonial Context

15h25-16h05: Audrey Bonvin, post-doctorante FNS, Université de Fribourg et Sciences Po Paris - Quand la fée verte se penchait sur les berceaux. Distillation d’une éducation (anti)alcoolique et politique(s) de santé publique en territoire helvétique (1870-1930)

Mot de clôture

Organised by
Cristina Ferreira (HESAV), avec la collaboration de : Marco Cicchini (UNIGE) et Mikhaël Moreau (UNIL)

Veranstaltungsort

Campus HESAV CR19 (Auditoire CR 10-09)
Rue Dr César Roux, 19
1005 
Lausanne

Kontakt

Prof. Cristina Ferreira

Event language(s)
French

Kosten

CHF 0.00
0