TROISIÈME HACKATHON CULTUREL SUISSE 2017

Les 15 et 16 septembre prochain se tiendra, à l’Université de Lausanne, le Troisième Hackathon culturel suisse.

Contraction des termes «hack» et «marathon», le Hackathon est un modèle de manifestation qui s’est développé à large échelle ces dernières années et qui consiste en un hacking de données numériques non seulement légal mais, qui plus est, désiré et encouragé ! (voir Qu’est-ce qu’un Hackathon ?). Les 15 et 16 septembre prochain se tiendra, à l’Université de Lausanne, le troisième Hackathon culturel suisse. Il fait suite aux deux précédentes éditions qui eurent lieu, pour la première, à Berne à la Bibliothèque nationale suisse en février 2015 et, pour la seconde, à la Bibliothèque universitaire de Bâle en juillet 2016.

A cette occasion, des chercheurs et des acteurs institutionnels (archivistes, bibliothécaires, représentants de musées etc.) mettent leurs bases de données à disposition de développeurs de logiciels, de graphistes ou encore de wikimédiens. Durant deux jours, tous s’adonnent à un intense brainstorming voué au traitement de ce gisement de données culturelles numériques. Celui-ci est constitué, par exemple, de bases de données photographiques, de statistiques, de documents diplomatiques, d’enregistrements de gramophones, d’archives de journaux ou encore de différentes données de bibliothèques. Cette matière première est alors travaillée, classifiée, assemblée et polie par ce qu’on pourrait bien appeler des artisans de l’ère virtuelle. Au terme de l’événement, émergent des prototypes de projets qui donnent cohérence et visibilité à cette masse de données. En clair, tout ce monde fait un travail de médiation entre les données brutes, souvent déjà en libre accès mais indigeste en l’état, et le public afin de rendre le patrimoine historique et culturel suisse plus largement accessible. Il s’agit de donner du sens à cette abondance d’information de plus en plus démesurée. Les années précédentes des prototypes d’une grande richesse ont été développé.

Le troisième Hackathon culturel suisse est organisé par le groupe de travail OpenGlam (réseau pour l’ouverture des contenus conservés ou produits par les institutions culturelles), infoclio.ch (le portail professionnel des sciences historiques en Suisse), la BCUL (Bibliothèque cantonale et universitaire de Lausanne), le LADHUL, (Laboratoire de cultures et humanités digitales de l’Unil) et le Musée historique de Bâle.