Colloque infoclio.ch 2011 : Médias numériques et recherche historique

3ème colloque de la série «Médias numériques pour les sciences historiques»

Le colloque infoclio.ch 2011 s'articule en deux axes thématiques: une première partie fait le point sur les projets d'infrastructures de recherche en Suisse et les politiques scientifiques y afférentes; une deuxième partie est consacrée aux nouveaux usages du numérique en histoire autours de projets de recherche innovants en Suisse et en Europe.

Date: Vendredi 30 septembre 2011

Introduction

Monika Dommann (Présidente commission infoclio.ch) - Begrüssung: Geschichtswissenschaften zwischen Bibliotheken und Google

Prof. Dommann (Unibas) - Begrüssung: Geschichtswissenschaften zwischen Bibliotheken und Google by infoclio.ch

Session 1: Digitale Infrastruktur in den Geisteswissenschaften / Infrastructures digitales dans les sciences humaines

Olivier Glassey (Unil) - Nouveaux médias, partage en ligne et organisation de la recherche scientifique

La montée en puissance d’une nouvelle génération de technologies de l’information offrant des modalités originales d’acquisition et de circulation des connaissances est de nature à interpeller les acteurs du champ scientifique. La présente contribution s’interroge sur comment mieux appréhender ces enjeux pour la science au-delà des promesse purement technologiques. Dans sa partie initiale, la présentation explorera un ensemble de dimensions significatives de ces évolutions en les examinant par le prisme des pratiques déjà fortement émergentes chez certains scientifiques. Il ne s’agit pas en l’occurrence de faire un inventaire des dispositifs techniques mais, de manière plus synthétique, d’éclairer les apports en termes d’innovation, de renforcement mais aussi de friction que l’adoption de ces outils offre à la communauté scientifique. Avec l’exemple de cas concrets tirés de l’utilisation des médias sociaux, la deuxième partie de l’exposé s’intéressera à la manière dont la diffusion et la banalisation des usages à grande échelle de ces dispositifs techniques mettent en cause certaines frontières traditionnelles entre la science et la société. La partie finale de l’intervention s’attachera à l’explicitation des implications épistémologiques et stratégiques découlant de l’agrégation de ces fonctionnalités techniques au sein de plateformes intégrées. L’hypothèse explorée étant que de tels dispositifs, pour autant qu’ils atteignent une certaine masse critique, possèdent un fort potentiel de structuration des champs scientifiques en devenir.

Olivier Glassey (Unil) - Nouveaux médias et organisation de la recherche scientifique by infoclio.ch

Jon Mathieu (Unilu) - Wissenschaftliche Arbeitsteilung im digitalen Zeitalter – unter schweizerischen Bedingungen

Ich weiss nicht, ob die Geschichte wahr ist, doch sie wurde mir so erzählt, und sie spielt auf der Kirchenfeldbrücke in Bern. Diese Brücke verbindet die Altstadt (Stadt- und Universitätsbibliothek) mit dem Kirchenfeld (Landesbibliothek). In den frühen 1990er Jahren planten die Direktoren der beiden Bibliotheken (heute tragen beide neue Namen) jeder für sich, seine Institution vom Zeitalter der Zettelkästen ins Zeitalter der Informatik und dann auch des Internet zu befördern. Niemand wusste genau, welches der beste Weg dazu sei. Man wusste nur, dass etwas geschehen musste. Wenn die Direktoren über die Brücke gingen – der eine von der Altstadt her, der andere vom Kirchenfeld – wechselten sie unter Umständen die Strassenseite: Man wollte einander nicht begegnen und ging sich aus dem Weg. Mit Blick auf die Förderung der digitalen Infrastruktur für die Geisteswissenschaften: Was war am Verhalten der Direktoren problematisch und was war produktiv und zielführend? Der Kurzvortrag versucht eine Antwort auf diese Frage zu geben.

Prof. John Mathieu (Unilu) - Wissenschaftliche Arbeitsteilung im digitalen Zeitalter in der Schweiz by infoclio.ch See also Jon Mathieu's Presentation on Slideshare

Raymond Werlen (CRUS) - Les enjeux de l’information scientifique. Le point de vue de la CRUS

Un accès sans encombre et généralisé des hautes écoles suisses aux informations scientifiques disponibles à l’échelle internationale représente un enjeux majeur pour la compétitivité de la place scientifique suisse. Grâce à un réseau de bibliothèques universitaires qui fonctionne bien, la Suisse se trouve actuellement dans une position plutôt confortable en comparaison internationale. Mais le déplacement rapide de l’acquisition, du traitement, de l’échange, de l’archivage et de la diffusion de l’information de la forme papier vers les medias électroniques (internet) et vers des plateformes de données toujours plus importantes qui s’établissent en dehors du domaine de compétence traditionel des bibliothèques représente un changemement de paradigme qui concerne l’ensemble des chercheurs, des enseignants et des étudiants. Les conséquences de ce changement de paradigme sur le travail scientifique ainsi que les efforts de monopolisation des entreprises qui fournissent des informations scientifiques rendent nécessaire une mise en réseau plus étroite des hautes écoles suisses. Pour répondre aux défis qui en découlent, la CRUS prépare, sur mandat de la CUS, un Programme CUS 2013-2016 sur l'accès, le traitement et la sauvegarde de l'information scientifique. La présentation donnera un aperçu de l'état des réflexions au sein de la CRUS.

Raymond Werlen - Les enjeux de l’information scientifique. Le point de vue de la CRUS by infoclio.ch See also Raymond Werlen's Presentation on Slideshare

Katharina Eggenberger (SBF) - Schweizer Roadmap für Forschungsinfrastrukturen: Verfahren, Aufbau und ihre Bedeutung für die Wissenschaftsgemeinschaft

Die Entwicklung der Forschung ist heute in allen Fachbereichen auf entsprechende Infrastrukturen angewiesen. Dabei bestehen zwischen der Erarbeitung von neuen Fragestellungen in der Forschung und der konstanten Weiterentwicklung von Forschungsinfrastrukturen enge Rückkopplungen. Forschungsinfrastrukturen bedürfen der ständigen Weiterentwicklung und sind deshalb auf eine nachhaltige Finanzierung angewiesen. Dies bedeutet, dass Forschungsinfrastrukturen in der Regel kostenintensiv sind. Namentlich Forschungsinfrastrukturen mit disziplinenübergreifendem Auftrag und gesamtschweizerischem resp. internationalem Koordinationsbedarf bedürfen daher einer umsichtigen Planung, um die begrenzten Mittel optimal einsetzen und gleichzeitig den Bedürfnissen der Wissenschaftsentwicklung gerecht werden zu können. Vor diesem Hintergrund und im Hinblick auf die Erarbeitung der Botschaft über die Förderung von Bildung, Forschung und Innovation in den Jahren 2013-2016 (BFI-Botschaft 2013-2016) hat das Staatssekretariat für Bildung und Forschung SBF die Schweizer Roadmap für Forschungsinfrastrukturen (CH-Roadmap) verfasst. Bei der CH-Roadmap handelt es sich um eine bottom-up generierte Auslegeordnung, die das SBF durch direkte Abstützung auf die Wissenschaftsgemeinschaft und formelle Konsultation der Förderorgane sowie der Hochschulen via Rektorenkonferenz erarbeitet hat.

Katharina Eggenberger (SBF) - Schweizer Roadmap für Forschungsinfrastrukturen by infoclio.ch See also Katharina Eggenberger's Presentation on Slideshare

Stéphane Pouyllau (TGE Adonis /CNRS) - ISIDORE : plateforme d’accès unifié aux données de la recherche en sciences humaines et sociales

ISIDORE est une plate-forme informatique d'accès unifié, de valorisation et d'enrichissement des données numériques de la recherche en sciences humaines et sociales. Créé et animée par le très grand équipement ADONIS du Centre national de la recherche scientifique (Paris, France), ISIDORE est accessible à tous depuis décembre 2010 sur le site web http://rechercheisidore.fr. Ce nouvel outil s'appuie sur des principales méthodes d'interopérabilité des données en vigueur depuis plus de 10 ans tout en ouvrant sur les méthodes du web de données, aussi nommé web 3.0, actuellement en plein développement (RDF, etc.). ISIDORE collecte les métadonnées et les données, les enrichies en les reliant aux termes issus de référentiels scientifiques (thesaurus, vocabulaires, etc.), les places dans le web de données et les rend accessibles au travers d'un triple accès (moteur de recherche sur le web, api et "sparql endpoint" pour construire des applications d'aide à la recherche). ISIDORE est le plus gros projet d'open data scientifique opérationnel en France.

Stéphane Pouyllau (CNRS) - ISIDORE plateforme d’accès aux données des sciences humaines et sociales by infoclio.ch See also Stéphane Pouyllau's Presentation on Slideshare

Session 2 Digitale Technologien in der historischen Forschung / Technologies numériques dans les sciences historiques

Bertrand Müller (Unige) - D'une régime documentaire à l'autre: propos mélancoliques

Depuis une trentaine d'années, notamment avec l'apparition des premiers ordinateurs personnels (PC), le travail intellectuel n'a cessé de se transformer. La généralisation de l'internet à partir des années 1990 a bouleversé les règles de diffusion, de communication et d'édition du travail scientifique. Depuis trente ans, les historiens se réunissent périodiquement pour aborder des questions méthodologiques sur les usages qu'ils peuvent faire de l'informatique, et des outils numériques. Depuis trente ans, on s'aperçoit que les besoins informatiques des historiens demeurent modestes. Comme si la grande conversion numérique était encore trop proche et que le papier, demeurait encore le support par excellence de la pratique de l'histoire. Il y a pourtant déjà une histoire à tenter de ces transformations, un repérage à faire du basculement de la fin du XXe siècle dans une nouvel espace matériel et une nouvelle dimension intellectuelle, une histoire de la transformation même, au moment où se déstructurent des modes de conservation, de classement, d'organisation de la connaissance qui ont été le fruit d'efforts multiséculaires.

Prof. Bertrand Müller - D'une régime documentaire à l'autre: propos mélancoliques by infoclio.ch

Christian Lüthi (UB Bern) - Historische Forschung und digitale Erschliessung von regionalen Quellen in der Schweiz und vergleichbaren Ländern

Die Bestände von Bibliotheken und Archiven werden zunehmend digitalisiert und online verfügbar gemacht. Digitalisierte Bücher, Zeitungen, Karten und Fotografien stehen in regionalen Portalen wie Digibern für Forschende und weitere Interessierte bereit. Die Portale bieten schnellen Zugang zu regionalen Quellen. Onlinedatenbanken und -lexika ergänzen dieses Angebot. Die Schweiz hinkt bei diesen Bemühungen hinter anderen europäischen Ländern her.

Christian Lüthi (UB Bern) - Historische Forschung und digitale Erschliessung von regionalen Quellen by infoclio.ch See also Christian Lüthi's Presentation on Slideshare

Kurt Deggeller (Memoriav) - Sicherung des Zugangs zu audiovisuellen Quellen. Die Datenbank Memobase+

Der Onlinezugang zu audiovisuellen Quellen ist nicht nur ein schweizerisches, sondern ein internationales Problem, wie etwa der minime Anteil audiovisueller Dokumente in Europeana zeigt. Die Gründe dafür führen uns direkt zur Konzeption von Memobase+. Wie kann ein Onlineangebot im audiovisuellen Bereich heute so gestaltet werden, dass es sich von demjenigen der Radio- und Fernsehanstalten, aber auch von Youtube unterscheidet. Welches sind die Qualitätskriterien für die Auswahl der Inhalte und welche Leistungen muss das Angebot erbringen, damit es auch genutzt wird. Schliesslich wird auch ein Blick auf die Rechtssituation in der Schweiz und die wichtigsten audiovisuellen Bestände und ihre potentielle Zugänglichkeit geworfen.

Kurt Deggeller (memoriav.ch) - Sicherung des Zugangs zu audiovisuellen Quellen by infoclio.ch See also Kurt Deggeller's Presentation on Slideshare

Claire Clivaz (Unil) et François Vallotton (Unil) - Un an d'humanités digitales à l'université de Lausanne

Depuis le début de l'année 2011, un groupe de chercheurs de l'Université de Lausanne et de l'EPFL s'est constitué afin de réfléchir aux enjeux liés au tournant numérique et à ses implications sur leurs pratiques d'enseignement et de recherche. Le présent exposé entend mettre en perspective cette initiative en articulant une réflexion sur les conditions d'émergence des «Humanités Digitales» sur le plan national et international à une démarche prospective sur certains axes de recherche potentiellement féconds au niveau suisse.

Prof. Clivaz et Prof. Vallotton - Un an d'humanités digitales à l'université de Lausanne by infoclio.ch See also Claire Clivaz and François Vallotton's Presentation on Slideshare