Le portail suisse pour les sciences historiques

Deux postes de doctorant(e) FNS

Deux postes de

doctorant(e) FNS en histoire des idées politiques, histoire politique

pour une durée de 3 ans sont mis au concours à la Faculté des lettres et sciences humaines de l’Université de Neuchâtel, dans le cadre d’un projet de recherche du Fonds National Suisse de la Recherche Scientifique dirigé par le professeur Olivier Christin intitulé « Républicanismes méridionaux ».

Entrée en fonction : 1er septembre 2019

Exigences :
Titulaires d’un Master en histoire ou en sciences politiques ou en philosophie obtenu au plus tard au moment de l’entrée en fonction. Fort intérêt pour l’histoire comparée, l’histoire des idées, la théorie politique.
Très bonnes compétences en matière rédactionnelle. Une bonne capacité à travailler en équipe.
Très bonne maitrise de l’italien ou l’espagnol a  l’oral et l’écrit.

Description des tâches :
Les personnes recrutées travailleront sous la direction du Professeur Olivier Christin (Histoire moderne, Université de Neuchâtel). Elles conduiront chacune une thèse de doctorat dans le cadre du projet Républicanismes méridionaux financé par le FNS, que dirige Olivier Christin avec l’aide d’un comité de pilotage international.

Ce projet transnational d’histoire intellectuelle veut poursuivre le renouveau de l’historiographie sur le républicanisme. Il porte sur l’espace politique euro-méditerranéen et sud-américain et interroge la reformulation des idées républicaines au sortir de la période révolutionnaire, sous la Restauration et jusqu’au milieu du XIXe.

Il part de l’hypothèse que cette période, généralement considérée comme celle de l’épuisement définitif du républicanisme d’Ancien Régime, du repli du républicanisme moderne et de l’essor du libéralisme, constitue en fait un moment de reformulation générale des idées politiques révolutionnaires et républicaines. L’espace méditerranéen et sud-américain semble constituer un véritable laboratoire de ce renouveau républicain pour des raisons à la fois théoriques et historiques. La juste compréhension de ce laboratoire exige par conséquent une approche large, multilatérale et pluridisciplinaire, attentive aux enjeux théoriques, aux transferts culturels et à la circulation internationale des idées et des hommes, aux stratégies de diffusion et de traduction des idées, des concepts et des projets politiques.

C’est pourquoi les objectifs prioritaires de ce projet résideront : 1) dans l’accumulation de données nouvelles et le décloisonnement des historiographies grâce à l’organisation d’une série d’universités d’été qui seront a  la fois des colloques internationaux et des ateliers de recherche pour doctorants et jeunes chercheurs ; 2) dans le renouvellement des problématiques et des méthodes de l’histoire intellectuelle des idées républicaines par l’approche transnationale et la constitution d’un réseau international 3) dans la création d’outils numériques au service de l’histoire conceptuelle avec la mise en place d’une bibliothèque républicaine internationale virtuelle donnant accès a  des éditions, traductions et commentaires de textes et dans un travail d’histoire des concepts et de sémantique historique.

Candidature
Les dossiers de candidature, contenant une lettre de motivation, un curriculum vitae avec l’indication d’une personne de référence, un résumé du mémoire de Master (deux pages), publications éventuelles, une copie des titres obtenus doivent être envoyés par courrier électronique jusqu’au 20 juin 2019 au Secrétariat de l’institut d’histoire,
nadine.eschmann@unine.ch.

Les places mises au concours par l’Université de Neuchâtel sont ouvertes indifféremment aux femmes et aux hommes.

Informations

Fichier attachéTaille
Détails à l'annonce originale524.37 Ko
Employeur: 
Université de Neuchâtel
Taux d'occupation: 
70%
Lieu de travail: 
Neuchâtel
Délai de candidature: 
20. Juin 2019
Contact: 
Pour toute information supplémentaire, contacter le prof. Olivier Christin olivier.christin@unine.ch.