The Swiss portal for the historical sciences

Un musée gratuit à deux balles

Ce n'est pas coutume, dans le pays de la finance, des Hedges funds et des secrets counts : un musée gratuit. Ce musée est à Genève est a pour habit une bâtisse imposante qui intimide: le musée d'art et d'histoire de Genève-ville.
C'est le Louvre version lémanique avec ses séparations thématiques, ses couloirs sans fin et ses œuvres oubliées. Un coin de paradis qui coulé dans un monument de stuc et de prestance, bloque un accès qu'on a décidé comme ouvert. C'est un lieu pour toutes et tous mais qui ne l'affiche pas. Pourquoi? Pourquoi pas une grande banderole de proclame cette gratuité?
La prochaine grande transformation permettra de gagner de l'espace d'exposition sur la cour et un café sur le toit. Si l'espace est nécessaire pour donner à voir les collections qui attendent dans les magasins, on peut regretter que le principal obstacle à l'accès de ce beau musée gratuit soit manqué. C'est la façade qu'il aurait fallu transformer, voir plastiquer. C'est le seul et unique barrage à cet outil remarquable de culture.
En attendant la démolition de cette entrée bien gardée, un conseil : ce musée est gratuit mais il vaut la peine de débourser 2 balles. En effet c'est le prix du guide "100 objets; guide de visite" que l'on trouve à la libraire (étage -1) à côté du café sur cour (à ne pas manquer non plus vu que l'entrée est gratuite et le café pas plus cher qu'ailleurs).
Cette une formule qui a été testée (initée?) par de grandes institutions consœurs comme la Tate Gallery à Londres mais qui mérite (pour le prix) le détour. Un choix d'objets et d'oeuvres qui nous fait traverser les collections sans avoir à se souvenir qui est Nicéphore de Méloé ou Dirk van Delen.

Comme je vous le disais en titre, enfin en Suisse un musée gratuit à deux balle. A quand leur généralisation?