The Swiss portal for the historical sciences

Nettoyage de printemps de la base de données de la SSH?

La base de données des mémoires et thèses de la Société suisse d'histoire (disponible également sur infoclio) est un outil indispensable, permettant de suivre l'évolution de la production historique en Suisse. Disponible tout d'abord pour les années 2000 et suivantes, la base de données couvre désormais la période 1989-2009 et contient plus de 10'000 entrées, dont 8395 sont désignés comme “abgeschlossen/terminé”. Une brève recherche permet de constater que le nombre de travaux “terminés” a doublé depuis 1989.

1989-1991: 536 travaux terminés (dont: 5 thèses et 77 Dissertationen)
1999-2001: 1046 travaux terminés (28 / 172)
2007-2009: 995 travaux terminés (46 / 122)

Les thèses et Dissertationen représentent toujours environ 1/6 des travaux, mais on observe une augmentation assez sensible du nombre de thèses défendues en Suisse romande. Toutefois, ces indications doivent être considérées avec prudence.

Considérons les deux derniers recensements, couvrant les années académiques 2007-08 et 2008-09:

  1. On compte en effet pas moins de 26 doublons sur les 168 thèses et Diss. recensées
  2. Cas extrême: le nom “Neval, Daniel” indique 10 entrées “terminées” dans la base de données, mais seulement 3 d'entre elles semblent correctes, les autres ayant été comptabilisées à triple, voire à quadruple!

Ainsi, si l'on peut saluer la mise en ligne de ces données rétrospectives, il est clair que la base de données de la SSH mériterait de faire l'objet d'un suivi plus adéquat, ou du moins d'un sérieux nettoyage!

Au menu des améliorations souhaitables, on pourrait ainsi indiquer

  1. L'élimination des doublons
  2. L'abandon de l'indication “en cours” pour les mémoire de licence et de MA
  3. L'introduction d'options d'exportation des listes de résultats

Une affaire à suivre…